Formation Impression 3D : Mardi 21 novembre de 18h30 à 21h30
17 novembre 2017
Newsletter Décembre 2017
30 novembre 2017
Voir Tout

Stage Polaroïd Maison

Equipe de travail

François de l’R

Mars 2018

 

Ce stage propose aux participants de :

  • Se familiariser à la découpe laser par la fabrication d’une boîte améliorée servant d’appareil photographique : le sténopé.
  • Découvrir les fondamentaux de la photographie et apprendre à utiliser un appareil traditionnel :
    Prise de vue en extérieur (Auray, Saint-Goustan…)
    – Développement et tirage des images sur papier

Au-delà des objectifs pratiques, cet atelier a pour vocation d’inviter les participants à s’approprier la technologie de façon simple et ludique. Il leur propose une expérience collective à travers un processus complet, prompt à être réutilisé/adapté/retransmis : les matériaux, outils et procédés engagés se veulent accessibles et facilement reproductibles.

 

Modalités :

  • Tout public, multi-générationnel : Adultes et enfants à partir de 12 ans, 8 ans si accompagné : binômes enfant – (grand) parent bienvenus!
  • 6 participants/binômes maximum
  • 4 demi-journées consécutives :
    – mardi 6 mars 2018 de 9h à 13h à la Fabrique du Loch
    – mercredi 7 mars 2018 de 9h à 13h à la Fabrique du Loch
    – jeudi 8 mars 2018 de 14h à 18h à la M.A.L
    – vendredi 9 mars 2018 de 14h à 18h à la M.A.L
  • Prix : 169€ par participant ou binôme parent-enfant

Fonctionnement

L’appareil et les étapes de sa fabrication ont été pensés de façon à pouvoir être réutilisés/adaptés/retransmis par les participants : les matériaux et procédés se veulent accessibles et facilement reproductibles.

L’appareil est aisément transportable : relativement léger, de dimensions raisonnables pour que l’on puisse, par exemple, l’emmener en vacances.

Il est utilisable par tou-te-s (enfants à partir de 8 ans).

A la différence d’autres sténopés de ce type (= utilisant du papier et non de la pellicule), celui-ci permet de prendre plusieurs photos à la suite sans avoir à retourner en chambre noire après chaque prise.


Machine concernée

Découpe laser

 

Matériel nécessaire

 

plaque de bois Medium (MDF) 3mm

plaque de bois Medium (MDF) 6mm

une canette en aluminium

quelques vis, un peu de colle


Etapes de réalisation

PROTOTYPE #1

Dimensions = 200*200*322mm // MDF 6mm

L’idée est de changer manuellement les feuilles de papier à l’intérieur, avant (ou après) chaque cliché. L’opération est effectuée grâce à un manchon de tissu opaque qui empêchera la lumière de pénétrer dans l’appareil. Problèmes rencontrés :

  • Étanchéité à la lumière : la lumière pénètre par les créneaux et fini par voiler le papier photosensible.
  • Une longueur focale (donc une boîte) trop longue (>200mm). Au-delà, et pour un papier de dimensions réduites (13x18cm maximum), la composition est mal aisée.
  • Boîte trop grande en général : encombrante, difficulté pour la transporter, la poser pour les prises de vue, la stocker…

PROTOTYPE #2

Dimensions = 210*230*145 // MDF 3 et 6mm

Les créneaux sont doublés par une boîte intérieure plus fine (MDF 3mm), résolvant les problèmes d’étanchéité à la lumière. Malgré cela, des inconvénients subsistent :

  • Bien qu’incontestablement plus petit que le 1er prototype, le poids et les dimensions de l’objet restent importants. L’appareil peut facilement être transporté par un adulte (à l’aide d’une sangle, lanière…) mais il est encore trop encombrant pour les plus jeunes.
  • L’opération de changement du papier est encore trop peu aisée, inconfortable et certainement difficile pour des enfants.

PROTOTYPE #3

Dimensions = 180*130*140 // MDF 3 et 6mm

Changement radical de conception : la fabrication et l’utilisation subséquente de manchons étanches à la lumière pour le chargement du papier s’avèrent fastidieuses. Pour contourner ce problème, j’ai pensé à  m’inspirer des appareils à bobines (pellicules 24×36 ou moyen format). En scotchant les feuilles de papier photosensibles bout-à-bout, on obtient une sorte de guirlande, l’équivalent en papier d’une pellicule!

Dès lors, plus besoin de changer les feuilles sur le plan-film avant chaque prise de vue : un système de bobines permet désormais de faire avancer le rouleau jusqu’à la vue suivante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *